Le son du lundi, NYC Moves To The Sound Of LA de Funeral Party

7 Fév

Comme souvent, tous mes choix mènent à Los Angeles. Preuve par ce trio californien Funeral Party. Eux, originaire de Whittier, dans la banlieue de LA, ont emprunté leur nom à une chanson de The Cure. Ils sont, comme dirait l’autre, la sensation rock du moment. Et la mienne par ailleurs. Chad Elliott, le chanteur charismatique à moustache, et ses deux potes; James Torres avec les lunettes noires sur la photo – La nouvelle belle gueule – et Kimo Kauhola apprennent leur métier sur des scènes locales.

Impossible de ne pas entendre leur énergie punk débordante en écoutant leur premier album The Golden Age of Knowhere : guitares accrocheuses, musique dansante, chant hurleur. Bien entendu, on pense aux sons de la côte Est, au père des Srokes, Julian Casablancas. Le mythique châtain les a pris sous ses ailes et les a fait décollé. New York City Moves to the Sound of LA, les lyrics sont disco trash, l’ironie est là, le son aussi. Avec quelques singles à venir on imagine, les Funeral Party ne sont pas prêts de partir en fumée. Jusqu’au prochain messie?

The golden age of knowhere, par Funeral Party (Columbia/Sony).
En concert à La Maroquinerie (Paris), le 15 février.
http://www.myspace.com/funeralparty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :